Législatives apaisées : Kkb appelle les candidats de Yopougon à utiliser le bon ton

En présence du ministre Kouadio Konan Bertin, les candidats ont signé une charte de bonne conduite et de non-violence qu’ils tiennent sur la photo. (DR)
En présence du ministre Kouadio Konan Bertin, les candidats ont signé une charte de bonne conduite et de non-violence qu’ils tiennent sur la photo. (DR)
En présence du ministre Kouadio Konan Bertin, les candidats ont signé une charte de bonne conduite et de non-violence qu’ils tiennent sur la photo. (DR)

Législatives apaisées : Kkb appelle les candidats de Yopougon à utiliser le bon ton

Le 24/02/21 à 16:53
modifié 24/02/21 à 16:53
Le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin (Kkb), a invité les candidats de Yopougon aux élections législatives à utiliser le bon ton et à avoir un esprit de fraternité en félicitant les vainqueurs, au soir du scrutin.

C'était le mercredi 24 février 2021, à la mairie de Yopougon au cours de la cérémonie marquant la Journée nationale de la citoyenneté organisée par la Jeune chambre internationale (Jci). Elle avait pour thème : « Citoyenneté et élections apaisées, rôle de la jeunesse ».

Kkb a appelé Imbassou Ouattara du Rhdp, Michel Gbagbo de la coalition Pdci-Eds et Roselin Bly, du Cojep, présents à la cérémonie, à mettre tout en œuvre pour que ces élections se déroulent dans la paix.

Pour Kouadio Konan Bertin, la commune de Yopougon qui a subi d’énormes préjudices du fait des manifestations lors de la présidentielle de 2020, doit jouer sa partition dans le rétablissement de la paix et la réconciliation.

En donnant le ton pour des campagnes disciplinées et sans heurts. « Imbassou Ouattara, Michel Gbagbo et Roselin Bly, si vous êtes assis côte à côte dans cette salle, c’est parce qu’il y a la paix en Côte d’Ivoire. Nous pouvons être de bords politiques différents, à cause du pluralisme politique que la Côte d’Ivoire a choisi, mais vivre en harmonie. Nous n’avons pas d’autres choix parce que nous sommes condamnés à vivre ensemble », a déclaré le ministre. Qui a poursuivi en disant qu’ « il souhaite que le rendez-vous du jour soit la préparation d’une élection apaisée au niveau national ».

Le ministre de la Réconciliation nationale a salué la présence particulière de candidats jeunes à cette rencontre. Ce qui démontre, précise-t-il, la volonté des jeunes à cultiver la paix partout en Côte d’Ivoire et à se positionner pour régler, à l’avenir, tous les points de divergence politique actuels de la Côte d’Ivoire notamment celles concernant la Commission électorale indépendante(Cei) et la liste électorale.

Pour leurs parts, Dexane Djamahia et Niava Dogoua, respectivement président national et président exécutif de la Jci, ont salué l’engagement du ministre et des différents candidats de Yopougon en faveur de la paix et la réconciliation. A travers cette action, ils entendent, selon eux, faire comprendre aux candidats et aux électeurs que les élections ne sont que des jeux politiques.

Une façon pour les deux jeunes leaders et leurs membres, de contribuer à mettre fin aux troubles avant, pendant et après tout processus électoral. « Nous avons, en tant que jeunes, des droits à satisfaire mais aussi des devoirs à accomplir et cela passe par la paix pour laquelle nous devons être continuellement engagé », soutient Dexane Djamahia. Avant d’inviter les différents candidats à signer une Charte de non-agression en présence du ministre de la Réconciliation nationale.


Le 24/02/21 à 16:53
modifié 24/02/21 à 16:53

LES + POPULAIRES

Rentrée académique 2021-2022: Adama Diawara met le président de l’Université de San Pedro en mission d’inspection Décès de Cheick Mamadou Traoré: Le 1er ministre Patrick Achi salue la mémoire d'un homme de "tolérance et d'espérance" Ramadan 2021 : Mariatou Koné invite la communauté musulmane à prier pour la Côte d’Ivoire