Election à la présidence de la Caf : Jacques Anouma présente les 4 axes de son programme

L'Ivoirien Jacques Anouma, candidat à la présidence de la Caf. (Franck YEO)
L'Ivoirien Jacques Anouma, candidat à la présidence de la Caf. (Franck YEO)
L'Ivoirien Jacques Anouma, candidat à la présidence de la Caf. (Franck YEO)

Election à la présidence de la Caf : Jacques Anouma présente les 4 axes de son programme

Le 19/02/21 à 15:33
modifié 19/02/21 à 15:33
Candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf), l’Ivoirien Jacques Bernard Anouma, était face à la presse ce vendredi 19 février 2021, à l’auditorium du ministère des Affaires étrangères, à Abidjan-Plateau, pour présenter les quatre grands axes de son programme.

L’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), de l’Union des fédérations ouest-africaine de football (Ufoa), membre de la Caf et de la Fifa, Jacques Anouma, veut donner un autre visage à la Caf. Et ce, en un seul mandat de quatre ans.

Pour atteindre cet objectif, il a conçu un programme alléchant qui a été officiellement présenté à la presse ce jour. Intitulé « Servir le football africain », ce programme s’articule autour des axes suivants. Le premier axe consiste à réformer la gouvernance et la gestion de la Caf. Il s’agit pour l’Ivoirien de faire en sorte que toutes les décisions soient marquées du sceau de l’éthique et de l’équité. « Je souhaite responsabiliser les membres élus de la Caf ainsi que les personnels », a-t-il promis.

Le deuxième vise à renforcer les capacités des acteurs locaux du football qui sont les dépositaires de la Caf, en identifiant leurs besoins et y trouver des solutions idoines. Le troisième axe consistera à rétablir les équilibres financiers et trouver de nouvelles ressources pour financer le développement du football africain, en mettant l’accent sur le développement des droits digitaux.

Quant au quatrième axe, il consistera à valoriser les compétences des arbitres et des techniciens ; mener une réflexion approfondie sur le nombre et le rythme des compétitions ; mettre en œuvre les compétitions de jeunes et des filles et surtout améliorer la détection des talents pour leur permettre d’exercer leur passion sur le continent.

Jacques Anouma est certain qu’en étant président de la Caf, il aura besoin des autres pour réussir sa mission. « J’engagerai la Caf à entretenir des relations professionnelles et amicales avec les autres organisations sœurs du football à travers le monde. En particulier avec la Fifa, qui est avant tout un partenaire, mais un partenaire indispensable et incontournable », dit-il.

Pour l’élection du 12 mars prochain, le candidat Jacques Anouma a fait savoir qu’à ce jour, 18 pays ont favorablement accueilli sa candidature. Pour cela, il remercie le Président de la République, Alassane Ouattara, pour ses efforts en vue de faire avancer la cause de sa candidature, mais aussi le Premier ministre Hamed Bakayoko et l’ensemble du gouvernement.


Le 19/02/21 à 15:33
modifié 19/02/21 à 15:33

LES + POPULAIRES

Rentrée académique 2021-2022: Adama Diawara met le président de l’Université de San Pedro en mission d’inspection Décès de Cheick Mamadou Traoré: Le 1er ministre Patrick Achi salue la mémoire d'un homme de "tolérance et d'espérance" Ramadan 2021 : Mariatou Koné invite la communauté musulmane à prier pour la Côte d’Ivoire